Army and Navy, cocktail Tiki ou non?

30_31_mars_18_BD-32

Sur la carte Tiki du vendredi, s’est cachée une histoire.

On pourrait penser que ce cocktail n’a rien à faire là, son classicisme dénote en apparence avec tous ces tikis aux couleurs vives, signes de cette culture que nous célébrons en chaque début de weekend.

Sur le tableau noir du menu, il se fait remarquer par la rigueur de son nom, qui n’a pourtant aucun rapport avec l’armée.

« Army and Navy », rien que de prononcer son nom et on ressent immédiatement son autorité : rien à voir avec les autres boissons festives qui chantent sur la carte de leur accent des îles.

Mais, il est bien plus âgé qu’eux en réalité, plus vieux même que la période de la prohibition dont sont issus bon nombre de ses confrères. Car « Army and Navy » apparaît pour la première fois en 1869. Extrêmement chargé en alcool (et je pèse mes mots), il faudra attendre que Monsieur Embury le qualifie dans son livre, The Fine Art of Mixing Drinks, d’horrible mixture pour justement, l’améliorer en 1948 !

Depuis lors, avec ses quelques gouttes d’orgeat, il a toute sa place dans nos soirées polynésiennes.  Ne vous fiez pas à son nom et goutez-le ! Cheers

 

Les ingrédients :

  • 5cl de gin (ici Beefeater gin)
  • 2cl de sirop d’orgeat maison
  • 2cl de citron pressé
  • Un zeste d’orange en garniture

30_31_mars_18_BD-5630_31_mars_18_BD-58Toutes les photos de l’article sont celles de Fanny Myard photography.

 

Les cartes à Botanical by Alfonse

Bienvenue à Botanical by Alfonse !

Ici, comme pour Alfonse Caravan-Bar, tout est fait maison : les sirops, les infusions d’alcools et les jus sont faits par nos soins.

– Bye Bye les produits industriels !  Dans notre bar, c’est l’artisanal qui est mis à l’honneur.  Au centre de l’établissement se trouve une serre, toutes les botaniques et aromates utilisées dans vos boissons se trouvent déjà sur place. Nous effeuillons sans tuer la plante, une fois que cette dernière nous a donné son maximum, elle quitte Botanical et s’en va rejoindre les serres de l‘Atelier de Bossimé. C’est là que la plante se repose quelques semaines avant de revenir, prête à sublimer vos cocktails.

Notre objectif est de garantir la qualité par le séchage et la conservation des botaniques,  des fruits et des racines sauvages.

La cueillette (foraging) est aussi pratiquée et met à l’honneur la flore de la région namuroise.

Témoin de l’élaboration de votre cocktail de A à Z : apprenez, regardez, goûtez. C’est une réelle exploration.

Ce que nous vous proposons en détails :

La carte de Botanical by Alfonse est une carte éphémère classique qui change totalement tous les mois. Elle est disponible du mardi au jeudi, car dès le vendredi à Botanical by Alfonse, c’est Tiki’s night !

Le menu du vendredi est vraiment plus festif, il est basé sur la culture polynésienne Tiki. Tous les vendredis donc, on vous propose 4 ou 5 cocktails tikis pour faire la bringue, et jamais deux fois les mêmes.

Le samedi, rebelote ! A la carte, vous trouvez 4 ou 5 cocktails concoctés cette fois avec les produits frais du marché de Namur. En fonction des saisons, de nos coups de cœur et de nos envies du moment, on propose des suggestions intitulées : « Retour du marché ».

Mais revenons à la carte classique de la semaine, aussi éphémère soit-elle, elle garde à travers le temps la même structure et se divise en trois catégories : la première s’appelle  Minimalist, cette catégorie nous permet d’être totalement démocratique et abordable. Conçue autour d’un mono-alcool , les cocktails de cette première partie plairont au plus grand nombre  !

La deuxième catégorie se nomme Memories , elle fonctionne comme un souvenir culinaire ! Valentin crée, sur base d’une aventure gustative que nous avons vécue, un cocktail qui relate ce moment marquant.

Et enfin, la dernière partie de la carte Explorationest destinée aux amateurs de cocktails avertis. Plus gastronomique, le travail engagé conséquent sur les produits est dédié aux palais les plus aiguisés en matière de mixologie. C’est dans cette partie que se retrouvent aussi nos cocktails signature.

Alors, conquis ? MENU BOTA 1er-1

Venuez 18

 

Un an déjà ; une année complète s’est écoulée et nous voilà aux portes de Venuez 2018 , l’événement incontournable d’hospitalité moderne en Belgique.

Comme je le disais dans mon précédent article sur le salon, Venuez inspire le marché avec les dernières tendances dans le secteur Horeca européen. C’est une source d’inspiration incontournable, innovante et conceptuelle ! Ici, se rassemblent les entrepreneurs, les marques, les designers, les fournisseurs, les développeurs de concept, les bartenders et encore les chefs ! Tous les acteurs du secteur en somme.

Pour Valentin et moi, c’est un peu Noël en mars : des allées pleines à craquer de produits originaux, novateurs ou encore insolites.

Cela fait à peine quelques semaines que nous avons ouvert notre établissement, Botanical by Alfonse, qui nous comble de bonheur et dépasse, à tous les égards, nos prédictions. Après des mois de travaux, deux ouvertures en grandes pompes, des services complets, nous sommes tous les deux sur les genoux ! Mais, une fois sur place,  l’enthousiasme et l’excitation de participer à ce show d’hospitalité moderne nous shoot à l’adrénaline et nous procure un second souffle salvateur!

Valentin, perché sur le dessus d’un 4×4, shake sur le stand de Grit Beverages pour lequel nous sommes ambassadeurs. Grit beverages est un importateur et distributeur indépendant, les alcools qu’il propose sont alternatifs, qualitatifs et totalement différents des grands groupes mondiaux, dont je tairais bien évidemment le nom !

Etre sur le salon, ce n’est pas juste proposer des produits en dégustation,cela va au delà, Venuez nous permet de rejoindre nos amis du métier, de passer du temps avec les gens qui nous inspirent, nos coups cœur et ce, en toute simplicité. Je retrouve mon amie Hannah avec joie, et nos collaborateurs aussi, avec lesquels nous nous sommes liés d’amitié.

Venuez, c’est plus qu’un évent, c’est un petit monde qui rassemble tous ces gens qui, comme nous,  travaillent d’arrache pieds, souvent isolés dans une cuisine ou dans un bar. Ces trois jours mettent l’Hospitalité à l’honneur, ils allument cette petite flamme de passion et ce moment de reconnaissance et de réjouissance est le moteur de notre créativité.

Enfin, Venuez, c’est aussi le sens inné de la fête, croyez moi ! Les after party pullulent dans le centre d’Anvers et ne nous relâchent qu’à l’aube ! Faire de chaque instant un moment unique, c’est un bon créneau…

Je vous laisse avec les images du 1er jour sur le stand de Grit Beverages et je file profiter du 3ème et dernier jour de Venuez, la suite demain,  à + !

 

3web
https://www.mezcalreviews.com/filter-by/brand/meteoro/

4web5web

6web
http://www.gritbeverages.be/titos-handmade-vodka

15web

7web
http://www.partisan-vodka.de/

9web

8web
http://rosolioitalicus.com/
17web
http://www.gritbeverages.be/kyro-distillery-co-gins

16web

1web
https://kyrodistillery.com/

13web12web11web

10web
http://www.gritbeverages.be/fortaleza-tequila
14web
http://www.gritbeverages.be/

18web19web20web

21web
http://www.gritbeverages.be/kyro-distillery-co-gins

22web23web

2web
Brochettes de bartenders ❤

 

 

Botanical by Alfonse *GRAND OPENING*

PUBLIC_OPEN-16Le 10 mars 2018.

Il est encore tôt, dehors, le soleil peine à illuminer les ardoises de Saint-Jean.

Je sors du lit et je me déplace comme un zombie jusqu’à l’entrée de l’appartement. Enrobée par une torpeur lourde, je cherche à tâtons dans la « boite à vêtements de chantier « . Je fouille après la salopette, après le pull à capuche durci par la peinture et déniche une vieille paire de pompes crados.

– Mais que suis-je en train de faire ?  Où ai-je la tête ? Mais ma parole, je dors debout !

Des mois de travaux m’ont rendue tel un automate et j’en oublie le principal : ça y est Botanical by Alfonse a ouvert ses portes pour la première fois la veille !

C’est inouï ! Je n’en reviens pas d’avoir pu oublier ça ! De joie, je tape mes affaires d’ouvrier en boule par terre et file devant mon dressing me parer de jolies fripes.

-Hell yeah, l’ouverture officielle et publique, c’est aujourd’hui !!

La journée s’écoule en un instant : l’enthousiasme, la fierté et l’allégresse nous emportent comme un ras de marée d’euphorie jusqu’à tard dans la nuit.

Bientôt, nous voilà entourés par nos parents, familles et amis. Le bar est plein à craquer.

Il y a du monde partout, nous passons de l’un à l’autre en distribuant de bonnes choses à  boire et mille sourires. On se fraie un chemin entre les gens, on invite à la découverte de notre nouveau bébé, on s’embrasse aussi, beaucoup.

Les cocktails s’envolent, nos yeux brillent aussi fort que les lumières de la serre.

Chaque nouvelle étape dans cette aventure extraordinaire est un moment unique et inoubliable ; si je décris notre état d’esprit, je dirais que nous sommes chargés à bloc, la détermination coule dans nos veines, plus une once de tracas à l’horizon , nous sommes prêts à dégainer du cocktail craft et fait maison !

Je ne vous cache pas que je suis fort émue de partager avec vous les images prises par notre talentueuse Fanny, elles reflètent tellement bien le premier jour de notre nouvelle vie.

A bientôt

Charlie

 

PUBLIC_OPEN-17PUBLIC_OPEN-18PUBLIC_OPEN-20PUBLIC_OPEN-21PUBLIC_OPEN-27PUBLIC_OPEN-28PUBLIC_OPEN-29PUBLIC_OPEN-30PUBLIC_OPEN-31PUBLIC_OPEN-32PUBLIC_OPEN-33PUBLIC_OPEN-34PUBLIC_OPEN-36PUBLIC_OPEN-37PUBLIC_OPEN-38PUBLIC_OPEN-39PUBLIC_OPEN-40PUBLIC_OPEN-41PUBLIC_OPEN-42PUBLIC_OPEN-45PUBLIC_OPEN-46PUBLIC_OPEN-47PUBLIC_OPEN-48PUBLIC_OPEN-49PUBLIC_OPEN-50PUBLIC_OPEN-51PUBLIC_OPEN-52PUBLIC_OPEN-53PUBLIC_OPEN-54PUBLIC_OPEN-55PUBLIC_OPEN-56PUBLIC_OPEN-57PUBLIC_OPEN-58PUBLIC_OPEN-59PUBLIC_OPEN-60PUBLIC_OPEN-61PUBLIC_OPEN-62PUBLIC_OPEN-63PUBLIC_OPEN-64PUBLIC_OPEN-65PUBLIC_OPEN-66PUBLIC_OPEN-67PUBLIC_OPEN-68PUBLIC_OPEN-69PUBLIC_OPEN-72PUBLIC_OPEN-73PUBLIC_OPEN-74PUBLIC_OPEN-75PUBLIC_OPEN-76PUBLIC_OPEN-78

 

Retrouvez toutes les photos de Fanny Myard sur : https://www.flickr.com/photos/fannymyard/

 

 

 

Botanical by Alfonse * Soft Opening

SOFT_BD-85
Les cocktails dessinés par Alexiane
SOFT_BD-4
Katleen d’Oddities et la team Alfonse

Le vendredi 09/03 à 19h, Botanical by Alfonse ouvrait ses portes en avant première pour une soirée soft opening. Cette exclusivité, nous la souhaitions afin de remercier nos collaborateurs et partenaires ,et afin d’avoir le loisir de leur faire découvrir notre nouveau concept.

Pas plus de 20 personnes étaient attendues, nous voulions mettre les petits plats dans les grands afin de recevoir nos quelques hôtes dans notre premier bar à cocktails et mixologie.

J’ai maintes fois rêvé de cette soirée, de l’achèvement de notre épopée. Il me tardais de décoller les films protecteurs sur les carreaux, d’enfin m’attaquer à la décoration ; et avec Alexiane, nous pensions déjà aux tenues que nous avions prévues pour l’occasion.

La réalité est tout autre et ceux qui ont baignés dans les travaux pendant de long mois me donneront certainement raison :

A 18h50, soit dix minutes avant l’ouverture des festivités, ma voix combat le bruit tonitruant de la meule qui ne cesse de poncer la table principale du bar, en lui ordonnant de cesser immédiatement ! Mes cheveux sont plaqués sur un front transpirant qui sue froidement d’agacement et de stress. A peine le temps d’enfiler de nouvelles fringues, de chasser les derniers ouvriers et le rideau se lève : nos convives arrivent !

Entourée par les invités, la pression se fait tout d’un coup plus légère, mes épaules descendent, et toute l’équipe se décontracte à mesure que Valentin fait valser les shakers. Les félicitations pleuvent sur nous mais je ne réalise pas, elles glissent sans me pénétrer. Au fond de moi, j’ai l’impression que, d’un instant à l’autre, il faudra aller chercher une foreuse ou du thiner synthétique !

C’est une drôle d’impression, d’être félicitée de quelque chose à laquelle tu as peine à croire. C’est comme si j’étais dans un rêve éveillé, j’entends, je parle mais j’ai beau écarquiller les yeux, je ne suis pas à 100% là.

Le contraste entre le chantier qui a rythmé nos derniers mois et ce magnifique bar qui nous appartient désormais est tellement énorme ! La transition s’est faite en trois jours et cette métamorphose qui a eu lieu tout autour de nous, nous a embarqués dans un tourbillon qui ne nous a pas laissé le temps d’intégrer les changements. Un peu comme quand vous voyiez une personne tous les jours et que vous ne remarquez pas qu’elle a coupé ses cheveux; pendant un moment encore, quand vous pensez à elle, vous l’imaginez inchangée.

Je regarde toutes ces matières que j’ai ardemment souhaitées ; le splendide Beal Stone strié de laiton, le Mortex qui s’étend du sol au bar…Je regarde amoureusement Valentin devant sa station de bar sur mesure..puis mon regard est happé par les lumières de la serre, serait-on vraiment chez nous ?

La soirée s’écoule au fil des cocktails savamment crées par mon amoureux, il a le don de mettre tous les palais d’accord, il décroche de nombreuses éloges et fait de ce Soft opening, une soirée inoubliable entourée de personnes qui nous sont chères.

Voilà que Botanical by Alfonse est un bar à cocktails bien réel , il a jailli sans crier gare de nos esprits et il vous invite dès lors à la découverte de la mixologie et de la botanique ! Un merci tout spécial à Fanny, qui comme à son habitude, fait vibrer nos créations à travers son objectif ❤

Yes, we dit it !

SOFT_BD-3SOFT_BD-9

SOFT_BD-12
Citrons brulés

SOFT_BD-15SOFT_BD-19SOFT_BD-21SOFT_BD-24SOFT_BD-25SOFT_BD-26

SOFT_BD-27
La fresque Monkey 47 réalisée par Camilou  www.camilou.be

SOFT_BD-29SOFT_BD-30SOFT_BD-31SOFT_BD-32SOFT_BD-36SOFT_BD-37SOFT_BD-39SOFT_BD-40SOFT_BD-44SOFT_BD-45SOFT_BD-46SOFT_BD-50SOFT_BD-53

SOFT_BD-55
First Date : Vodka Mary White, cordial Samba, Suze, tonic Thomas Henry

SOFT_BD-56SOFT_BD-57SOFT_BD-59SOFT_BD-60SOFT_BD-61

SOFT_BD-66SOFT_BD-68

SOFT_BD-69
Enter a caption
SOFT_BD-70
Le Cameron : Tequila Corralejo, gingembre, sel, hibiscus, grapefruit Thomas Henry
SOFT_BD-72
Old Jamaican : Rhum Appleton Estate, sirop de cardamome et menthe, canne à sucre fraîche, citron vert, Le contesse Prosseco DOC, bitters spices

SOFT_BD-77SOFT_BD-79SOFT_BD-84

SOFT_BD-86
Le Cameron : Tequila Corralejo, gingembre, sel, hibiscus, grapefruit Thomas Henry

SOFT_BD-87

SOFT_BD-88
First Date : Vodka Mary White, cordial Samba, Suze, tonic Thomas Henry

SOFT_BD-89SOFT_BD-91SOFT_BD-92SOFT_BD-93SOFT_BD-94SOFT_BD-95SOFT_BD-96SOFT_BD-97SOFT_BD-99SOFT_BD-102SOFT_BD-104SOFT_BD-105SOFT_BD-107SOFT_BD-108SOFT_BD-109SOFT_BD-111SOFT_BD-112SOFT_BD-113SOFT_BD-114SOFT_BD-116SOFT_BD-117SOFT_BD-118SOFT_BD-119SOFT_BD-120SOFT_BD-121SOFT_BD-122SOFT_BD-124SOFT_BD-125SOFT_BD-127SOFT_BD-128SOFT_BD-129SOFT_BD-131SOFT_BD-133SOFT_BD-134SOFT_BD-135SOFT_BD-137

SOFT_BD-144
Our beauty ❤

 

 

Retrouvez plus de photos de Fanny Myard sur Facebook 

 

 

 

 

 

Des nouvelles du chantier !

Dans le piétonnier de notre petite ville, on peut nous suivre à la trace ; il y a des traînées de poussières blanches qui marquent les pavés et les trottoirs.

On retrouve des empreintes du 36 au 46, il y en a devant le supermarché, devant chez Vitamine notre primeur, devant chez Parfums de Cuisine… Avec un peu de plâtre, de peinture, de sciure ou encore de gravas, les traces s’emmêlent du piétonnier jusqu’à la Sambre.

Car c’est sur un coin de la rue des Brasseurs, au numéro 46 que Botanical by Alfonse commence à prendre vie.

Le 46 a déjà bien vécu. Quand nous sommes arrivés, il n’était plus qu’un vieux troquet abandonné depuis des lustres. Enfumé par des dizaines d’années de clopage intensif, décoré par une structure de poutres jaunies dans le style « chalet alsacien », il était flanqué d’un urinoir, bancal et bouché, qui trônait en plein milieu d’un couloir ; même le plafonnage avait foutu le camp tout en maudissant l’endroit.

Certains disent dans la rue, qu’avant de puer le vieux cigare et de servir de la bière plate dans des verres sales, le coin abritait, dans les années soixante, des femmes et des jeux pas très catholiques ! Il paraîtrait même qu’avant ces coquineries, il a servi de quartier général aux Allemands…(non, je blague pour ce coup-là , mais c’est bien ce que j’ai dit à Valentin pour pimenter la charge historique du lieu).

Séduits dès le premier coup d’œil, entourés par nos familles et nos amis (sans qui nous n’aurions jamais rien pu faire) nous avons cassé, détruit, démoli pour faire peu à peu renaître ce coin de rue.

Mais revenons à nos empreintes et donc aux travaux : depuis octobre, nous avons littéralement vécu sous une couche de particules. En plus de nous suivre, la poussière montait jusqu’à chez nous, sans gêne et intrusive, elle tapissait nos meubles et se lovait dans nos habits.

Tout au long de ces mois, elle a recouvert nos vies de mille émotions. Parfois, elle me semblait bien peu de chose, un seul revers de la main et elle disparaissait. Elle devenait une partie futile de ce si grand projet.

Parfois, j’étais ravie de la voir, signe que tout avançait bien : on ne construit rien sans salir, cette crasse était la preuve du travail déjà accompli. Plus il y en avait, plus je me disais que l’on avait bien trimé. L’eau sale de la douche devenait un fait, les cheveux et les poils de nez devenus blancs de Valentin, un élan de motivation.

D’autres jours par contre, surtout lorsque le froid s’est installé ; je ne pouvais plus la voir. J’avais l’impression qu’elle collait aux pores de ma peau comme du pollen, elle obstruait mes oreilles et me grattait les yeux. Ses grains se faisaient urticants, toxiques ; j’ai eu parfois l’impression d’être ensevelie, prise au piège d’un bac à sable, terrassée par un amas de salissures où seule ma tête émergeait encore. Je regardais toutes ces charges lourdes, ces obstacles imprévisibles, ces problèmes et je me sentais soudain inutile, juste capable de mesurer l’ampleur de la tâche et à décompter les jours déjà saturés d’objectifs à atteindre.

Étrangement et de manière contradictoire, il est aussi arrivé que je me réjouisse de la retrouver !  Lors d’événements avec Alfonse Caravan-bar, je passais tout mon temps à penser au chantier ; à ce qui me tardait à poncer, à rénover. Je me réjouissais d’être avec nos proches, vêtue d’une salopette trouée, à boire des bières comme un homme, tout en chantant à tue-tête sur une échelle. Parce que construire son projet avec ceux que l’on aime, c’est aussi vivre des moments précieux.

A présent, les semelles poussiéreuses commencent à se faire plus rares et j’ai presque peur que cette satané pellicule ne vienne à me manquer. Il y a de moins en moins de traces de pas et soudainement, on marche à deux vers l’inconnu. C’est stressant et excitant à la fois.

Voilà donc pour les nouvelles du chantier : Botanical by Alfonse commence à respirer, il sera bientôt un bar à cocktails et mixologie, prêt pour une nouvelle vie sur le coin de la rue des Brasseurs. Valentin et moi trépignons d’impatience et il nous tarde de partager tout ça avec vous !

Ps : Voisins, voisines, amis du quartier, c’est presque fini, on arrête de «saloper» les rues !

Alfonse et la Houppe ; Beer cocktails baby !

1web
Alfonse et la Houppe vous présentent STIRRED , un prémixe pour Houppe 
houppe-35
Les sont de Fanny Myard 

Vous aimez la bière ? Vous aimez les cocktails ? Et si on associait les deux ?

Les cocktails à base de bière ont le vent en poupe. Détrompez-vous, il ne s’agit pas ici de large pinte accompagnée d’un verre à shoot d’alcool ! Je vous parle d’un vrai cocktail à la bière ; prenez un verre élégant, retrouvez cette amertume familière, la touche subtile du houblon. Ajoutez-y la douceur des agrumes et la force d’un spiritueux, voilà vous y êtes, un vrai cocktail à base de bière.

Alfonse est namurois, ce qui lui plait beaucoup, c’est lorsque des personnes de sa petite ville produisent de bonnes choses à boire et à manger ! Et justement, la bière artisanale de Namur, la Houppe, elle lui plait beaucoup !

Il y a quelques mois, nous avons eu rendez-vous avec François, un des boss’ de la brasserie de l’Echasse. Inspiré, il avait envie de nous rencontrer, de discuter voire de nous proposer d’organiser une soirée ensemble, ça pouvait être sympa ! Nous nous sommes très vite liés d’amitié et à force de boire de la Houppe ensemble, l’envie mutuelle de créer quelque chose s’est fait sentir. De plus, François est curieux : – et que donnerait la Houppe en cocktail ?

Valentin a donc mis tout son talent à en concevoir un, spécialement basé sur les arômes de cette bière artisanale. Un mélange qui éveille les sens, peu habitués à cette union qui peut encore paraître surprenante. Lui qui ne sait absolument pas boire de bières ; trois Houppes suffisent à le désarticuler (j’ai compté), à lui faire pousser des cris ou à me faire des déclarations d’amour chancelante…

Nos rencontres avec François ont souvent été le prémisse de belles soirées, mais aussi le déclencheur d’idées créatives telles que le développement d’une toute nouvelle gamme de produits afin de sublimer sa bière en cocktail. Une gamme annoncée officiellement il y a quelques jours pour la première fois ! Mais ce n’est pas tout, sur demande de François qui avait envie d’innover et de travailler à partir du Citra (la sorte de Houblon présent dans la houppe), mon amoureux lui a proposé l’idée d’un Kombucha. Ce qui est important dans la démarche, c’est d’évoluer sur une boisson sans alcool ou avec une faible teneur en alcool, de jouer sur les saveurs locales, du terroir et surtout de rester cohérent par rapport à notre chère bière artisanale.

Le projet est en court, je vous en dis plus dès que possible !

N’empêche que boire de la Houppe, ça crée des liens forts ! Pour le coup, François à également adoré les cocktails à la Houppe que Valentin lui a soumis. Ensemble, tout naturellement, on s’est dit qu’il fallait développer le concept des cocktails à la bière. C’est comme ça que naît Stirred ; une petite bouteille de prémixe pour la Houppe contenant un mélange alcoolisé de botaniques et d’agrumes.

Stir signifie mélanger en anglais, c’est aussi une façon de préparer un cocktail. Il faut remuer à l’aide d’une cuillère de bar, c’est une méthode qui remplace le shaker. Résultat : le cocktail stirred peut-être fait simplement à la maison, pas besoin d’être bartender pour autant ! Vous servez le premixe, versez la Houppe et vous remuez doucement ; votre cocktail est prêt, homemade en plus !

Comme la brasserie de l’Échasse fait déjà de jolis packs dans lesquels il y a une bouteille de bière et deux verres gravés, elle prévoit le même principe pour Stirred : un pack avec une bouteille de Houppe, une petite bouteille de premix for Houppe et un verre.

Oui, les cocktails à la bière on le vent en poupe, voilà que la petite équipe d’Alfonse a jeté son dévolu et déborde déjà de nouvelles envies et recettes pour créer à l’infini des combinaisons avec notre bière artisanale !

En attendant plus d’informations sur toutes les nouveautés, je vous confie déjà que François a baptisé le premier cocktail de la gamme Stirred du prénom de Félicien, un grand artiste et un clin d’œil à notre ville.

Alors, ça vous plait ?

A bientôt

Retrouvez plus de photos de Fanny sur Fannymyardphotography.com

houppe-15
Valentin et moi, en pleine présentation

houppe-16

houppe-26

Le félicien servi chez Pépite

houppe-44

houppe-46

houppe-47

houppe-48

houppe-49

houppe-51
@campari
houppe-53
@campari

houppe-62

houppe-65

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suprenant