Douce France – Carte éphémère

Tu le sais, à Botanical by Alfonse, on adore partir loin à la recherche de merveilles pour créer de nouveaux cocktails. Mais comme l’été 2020 est particulier, l’équipe d’Alfonse est restée toute proche et le temps d’un week-end, a fait un saut chez nos voisins parisiens! Flâner dans les ruelles, se sustenter dans les plus vieux bouillons, les bars à cocktails, se régaler sur les étals du Marais, découvrir et profiter : c’était l’objectif pour mieux créer ensemble ! Voici la carte « Douce France ».


Le matin quand Paris s’éveille, on peut sentir à chaque coins de rue les baguettes rousses qui montent doucement dans la chaleur du four. L’odeur de la boulangerie, si réconfortante et familière nous a inspiré le cocktail ci-dessous.

Boulanger : french blend (cognac Ferrand 1er cru & rhum Plantation Original Dark) fatwash* de beurre noisette,
sirop de baguette grillée au levain, eau de vie de fruits et amontillado sherry infusé à l’écorce de cacao. La garniture à déguster avant de siroter est présentée dans une petite cuillère, elle est composée de crème pâtissière maison, de micro-pousses de menthe et de myrtille.

*fat washing : technique qui consiste à aromatiser un alcool à partir de corps gras.

On t’avoue tout, lors de la création du cocktail suivant, nous avions un peu la tête dans le brouillard ! Il faut dire qu’après la tournée des bars à cocktails de la veille, c’est à coup de larges cafés et de délicieuses tartelettes aux pommes & aux poires artisanales que la vie est revenue à nous avec l’envie de créer cette petite merveille !

Matinal : whisky Dewar’s 12 ans, calvados Christian Drouin, sirop de caramel, purée de pommes locales & de poires conférences , cordial de café vert ( café non torréfié).

Au détour d’une ruelle, on se laisse attirer par une terrasse ensoleillée où l’on devient spectateur de la vie bouillonnante autour de nous. Les habitants pressés, les touristes, les françaises en robes légères, tourbillonnent pour former une foule en mouvement. Le temps d’un après-midi, on intègre l’univers d’Émile Zola, de Victor Hugo, de Balzac, de Sartre et du Castor Beauvoir en rêvant secrètement que Midnight in Paris ne soit pas qu’une fiction.

Plum : gin Rutte, prunes au vin de Bordeaux, cordial de verveine et absinthe.

Lorsqu’on dîne dans un bouillon, on termine le repas par un dessert toujours accompagné d’une volute de crème fouettée, aérienne et légère. Celle qui nous fait saliver, c’est la crème chantilly et la voici en cocktail.

Chantilly: rhum Santa Teresa 1798, bourbon Woodford Reserve, vanille de la Réunion, Pineau des Charentes, thé milky Oolong, citron jaune et crème clarifiée. En garniture une petite meringue maison.

On reste au bouillon et toujours au dessert avec la savoureuse pêche Melba.

Melba: gin Citadelle, vin de pêche Rinquinquin, eau de vie de framboise, sel et tonic Thomas Henry.

Dans les vieux bouillons, les entrées sont souvent les mêmes, comme le fameux « poireaux vinaigrette », une entrée classique parisienne . Le cocktail éponyme que nous avons créé repousse encore une fois les barrières existantes entre les cocktails & la cuisine. Oserais-tu le goûter ?

Poireaux vinaigrette : vodka Grey Goose fatwash* à huile de noisette, cordial de poireaux grillés au vinaigre et solution saline au poivre noir.

*définition plus haut.

Le « Jaune », ce cocktail est inspiré directement de nos douces soirées pétanque & pastis dans les squares de la capitale.

Jaune : Lillet blanc infusé au carvi & à la camomille, pastis Henri Bardouin, orgeat, citron jaune et aquafaba.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

WILD MENU – carte éphémère

WILD MENU, c’est une carte éphémère sur ce qui nous inspire autour de nous à la belle saison, une carte cocktails issue de la simplicité de notre quotidien, d’un bout de chemin avec nous.

EMOJI – Carte éphémère

Puis en discutant, en comparant les cocktails qui nous rendent fiers et ceux qui ont le plus de succès, nous sommes arrivés à une conclusion ultime : la plupart d’entre nous choisissent leur boisson en fonction du spiritueux.

La fondamentale – Carte éphémère

 « La fondamentale du goût », avec cette carte, on part à la conquête des arômes par couleur et on découvre des accords d’une même ligne chromatique. L’objectif ? Mesurer l’impact de la couleur sur ton palais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s