Tribute to Majorelle

Juste avant les fêtes de fin d’année, Valentin et moi, nous nous sommes octroyés une escapade dans la ville ocre. Sous le regard de l’Atlas enneigé, nous avons parcouru les souks de la médina afin de ramener à Botanical by Alfonse, mille et une épices, fleurs séchées et botaniques. Un break dans le lointain, dans le but de s’inspirer, de créer et de te faire voyager avec nous.

Il y a des lieux inévitables à Marrakech, aussi, on ne pouvait s’y rendre sans visiter l’incontournable jardin des Majorelles ; un jardin enchanteur aux couleurs vives, baptisé du nom de son fondateur, l’artiste-peintre français Jacques Majorelle qui l’a créé dans les années trente.

000396450015
Le jardin des Majorelles, Marrakech 2019 – Argentique, photo personnelle
000396450017
Le jardin des Majorelles, Marrakech 2019 – Argentique, photo personnelle

A notre retour à Botanical by Alfonse,on te proposait un hommage à ce jardin et plus particulièrement  au peintre français et à son bleu Majorelle reconnaissable entre mille. Pour cet hommage en cocktail, nous avons opté pour un produit français tout d’abord, la vodka Grey Gosse faite à base de blé d’hiver. La vodka c’est une chose, mais Valentin voulait aller plus loin, et pourquoi ne pas carrément modifier la couleur du cocktail ?

A l’aide de bleuet, il transforme la teinte du cocktail et tend vers le fameux bleu Majorelle qui illustre à lui tout seul la magie du lieu. Car le vieux peintre, utilisait aussi le jardin comme laboratoire, féru de son bleu à quelques tons seulement de l’outre-mer. Il en avait recouvert la plupart des murs des bâtiments mauresques de style Art-déco.

000396450020
Le jardin des Majorelles, Marrakech 2019 – Argentique, photo personnelle
000396450022
Charlie – Le jardin des Majorelles, Marrakech 2019 – Argentique, photo personnelle

Mais le jardin ne serait pas ce qu’il est, sans l’intervention d’un couple mythique , Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé qui en 1980 rachètent l’endroit après le décès du peintre et le sauvent des griffes d’un promoteur  immobilier. Le jardin fait presque un hectare et regorge de plantes et d’arbres exotiques provenant des contrées les plus lointaines.

Les deux nouveaux propriétaires décident d’habiter la villa de l’artiste et la rebaptisent « Villa Oasis », ils y auront sans doute quelques fêtes qui dégénèrent et quelques excès que l’on devine !  Aussi, il nous fallait travailler le champagne pour rendre hommage à ce couple iconique pour qui, le jardin des Majorelles, fût une source d’inspiration inépuisable.

BOTA_JANVIER_20_FANNYMYARDPHOTOGRAPHY-7
Pic by our Fanny Myard  – http://www.fannymyardphotography.be/

 

BOTA_JANVIER_20_FANNYMYARDPHOTOGRAPHY-5
Pic by our Fanny Myard  – http://www.fannymyardphotography.be/
BOTA_JANVIER_20_FANNYMYARDPHOTOGRAPHY-4
Pic by our Fanny Myard  – http://www.fannymyardphotography.be/

 

Le Majorelle : 

BOTA_JANVIER_20_FANNYMYARDPHOTOGRAPHY-6
Pic by our Fanny Myard  – http://www.fannymyardphotography.be/

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s