Infusions, à vous de jouer!

9web
Roses du jardin

Accoudés au bar, les observateurs ne ratent rien de la construction de leurs cocktails. Quand le liquide du shaker leur est destiné, ils deviennent les témoins attentifs de chaque étape du processus, assidus jusqu’à ce que le verre se retrouve sous leur nez.

Alfonse les regarde: ces clients sont de plus en plus curieux, certains sont absorbés par les gestes, d’autres soucieux de connaître chaque ingrédient. Les experts sont plus nombreux; ça discute distillation, technique, bitters, sur le gros bar d’Alfonse qui se réjouit que l’art du cocktail capte les esprits. Chaque verre est sondé, avant d’être bu.

Lorsque vous venez goûter les délices d’Alfonse, il y a de fortes chances que votre alcool ait été infusé avec des fruits ou des botaniques. Alors, puisque la mixologie est si attractive pourquoi ne pas tenter d’aromatiser par vous-mêmes, selon vos propres goûts ? Nul besoin d’alambic ou de dextérité particulière; il suffit de suivre votre instinct !

Parfumer un spriritueux, c’est un peu le tuning du mixologue : il vous faut une bonne base, ici, les alcools d’Alfonse sont bio ou artisanaux.

Vous êtes évidemment libres de partir dans tous les sens; optez pour des fruits, des épices, des aromates, du thé, ou des racines, il faut juste essayer juste de ne pas trop vous éparpiller et de rester concentrer sur une ou deux saveurs!

Pour vos premières expériences, Alfonse vous conseille également d’infuser de l’alcool blanc, neutre. Aromatiser un rhum brun, par exemple, d’entrée de jeu, peut vite tourner à l’obtention d’une bouillie surabondamment saturée.


Tito’s handcraft vodka infusée à la menthe fraîche et au melon


12web

8web

5web

10web
Tous les ingrédients doivent être soigneusement lavés.
4web
Versez la vodka sur la menthe fraîche et sur les morceaux de melon. Fermez hermétiquement et laissez infuser.

2web


Brick Gin infusé à la fleur de sureau, à la menthe fraîche, à la rose et aux groseilles du jardin


3web
La récolte du sureau.

Après avoir cueilli la fleur de sureau pendant tout un après-midi, nous séparons les pétales des tiges pour les laver à plusieurs reprises. Nous glissons dans une poche les fleurs, la menthe, les groseilles du jardin et versons l’alcool par dessus. Alfonse infuse une grosse quantité de liquide, il utilise donc tout naturellement une sous-videuse, mais à la maison, un simple bocal suffit.

11web

A la manière de votre thé du soir, le temps d’infusion varie selon les goûts mais aussi selon les saveurs choisies et par la quantité d’ingrédients aromatisants que vous utilisez.

Avec Alfonse, nous laissons souvent infuser 2 à 3 jours nos aromates et botaniques, en remuant plusieurs fois mais attention, un piment n’aura besoin de que quelques heures pour épicer votre mélange !

Quand vous estimez qu’il est temps, ouvrez votre mélange et filtrez-le plusieurs fois. Utilisez une étamine afin d’être sûr qu’il ne reste aucun résidu dans le liquide. Voilà, il n’y a plus qu’à le mettre en bouteille !

Soyez créatifs et partagez vos recettes avec Alfonse! Cheers! ❤

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s