Relâche de printemps – carte éphémère

Tu peux le croire toi ? Sur le halage, il y’a des visages tendus vers le soleil, des pantalons remontés qui laissent entrevoir des chevilles blanches.

Les terrasses se déploient, une brise fraiche de printemps siffle dans les rues.

À Botanical by Alfonse, guillerets, on t’emmène à la conquête d’une toute nouvelle carte cocktails appelée « Relâche de printemps » imaginée par notre Tommy. C’est un entre-deux, une douce sortie de l’hiver, une carte mi-saison inspirée d’un soleil encore froid.

On commence tout de suite par celui qui me manquera le plus :

le DARK & EARTHY.

Pourquoi ?

Parce que mon cocktail favori c’est le fameux old fashioned duquel il est inspiré, je le déguste avec une touche de whisky tourbé. Dedans il y’ de la betterave, alors autant sa couleur que son goût fumé fait chavirer mon coeur.

Mais l’ingrédient vedette, c’est sans aucun doute la Guiness !

Cette inclinaison pour le Guiness est due à mes années sur l’île d’Émeraude où sa consommation quotidienne est peu raisonnable mais vite accommodante. J’avoue que c’est une de mes boissons préférées et à ce jour, à chaque pub croisé, c’est une pinte avalée ! Il faut dire qu’il est assez simple d’honorer cette tradition lorsqu’on habite Namur, thanks god !

J’ai bien essayé de persuader les garçons de garder ce cocktail, de faire une exception, une seule mais ils ont été intransigeants, la carte éphémère disparait après quatre semaines, c’est la règle.

DARK AND EARTHY

Whisky Dewars 12 ans, caramel de Guiness, betterave rouge, eau de vie de prune Atelier Constant Berger, whisky Laphroaig

SPRING FIELDS

Gin Citadelle, yaourt, fraise, rhubarbe, eau de vie de cerise, vinaigre balsamique

CASSOLETTE

Rhum Plantation 3 Stars, carottes, petits pois, laurier, poivre vert

ÉTALE

Gin Sipsmith, beurre, asperge, camomille, vermouth Noilly Prat, eau de vie de cidre Atelier Constant Berger, aquafaba

TREE AND GRASS

Cognac Martell VSOP, Calvados Christian Drouin, eau de vie de poire, angélique, poivre de timur

LUXEMBOURG

Gin Roku, aquavit, vin de Moselle, aspérule, liqueur St-Germain

GREEN MARGARITA

Tequila Patron, verveine, mélisse, thé blanc

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

RORSCHACH – carte éphémère.

…on s’est inspiré du test de Rorschach, un outil d’évaluation psychologique élaboré par le psychiatre Hermann Rorschach en 1921.

TASTE OF US – carte éphémère

Alors non, ce n’est pas un « best off » (pas encore) mais plutôt des drinks taillés sur mesure pour nous, une réponse à nos envies gourmandes du moment, une carte qui nous fait plaisir en somme..

Péché mignon – carte éphémère

Parce que cette histoire de bonnes résolutions ne nous dit rien qui vaille, nous on t’incite au vice, on te pousse à craquer pour ton péché mignon…

Tea Room – carte éphémère

« Sur une idée originale de notre Tommy, cette nouvelle aventure gustative te plongeait dans l’univers complexe du thé… »

BURNT – carte éphémère

BURNT (août 21), une carte qui t’emmenait au gré des arômes tantôt brûlés, tantôt fumés et parfois même caramélisés.

L’idée ici, c’était de mettre en avant ce goût familier trop souvent rejeté dans nos métiers de bouche.

Burnt c’est aussi l’arrivée de Tommy et donc la première carte collaborative de Botanical by Alfonse. Depuis l’ouverture, les cartes éphémères changent tous les mois sans jamais réapparaître, Valentin peut maintenant compter sur Tommy et redoubler d’inventivité avec lui.

On se repasse la carte ensemble ?

Side Car High Ball: cognac 1840, Cointreau, thé chaï torréfié, edv de Poire.

Earth, Wind & Fire: gin Citadelle, betterave brûlée, cacao torréfié, menthe, crème de Sherry.

Morning Wood: vodka Grey Goose, champignon brûlé, coldbrew de café éthiopien.

Horno: tequila Patron, vermouth Noilly Prat, poivrons grillés, fruits rouges, piment rouge brûlé.

Tajine: rhum Santa Teresa, Martini Riserva Rubino, épices torréfiées, carotte brûlée, abricot, miel.

Country Fields : bourbon Maker’s Mark, beurre noisette, maïs brûlé, feuille de poivrier, Angostura.

Santa Maria: rhum Plantation Grande Réserve, banane brûlée,sauge ananas, Fino Sherry.

South Sour: whisky Dewar’s 12 ans, fenouil & citron brûlé, absinthe, aquafaba.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

Alfonse caravan-bar, le bar mobile

Alfonse caravan-bar, c’est un concept nomade composé de deux caravanes des années 60 transformées en bars à cocktails ambulants. Il y a eu d’abord « Alfonse » avec qui tout a débuté, et puis « Alistair » la dernière venue, qui est un modèle un peu plus grand. Retapées à la main, faites de chêne belge, elles sont illuminées… Plus

Liquorette by Alfonse, le bar à manger

Liquorette by Alfonse est un endroit pas comme les autres : c’est un petit bar à manger où l’on se retrouve entre amis afin d’y déguster des apéritifs originaux peu alcoolisés comme le St-Germain spritz, des vins natures, des limonades et du café cafetière à volonté. Sur le large comptoir, on retrouve des petites choses… Plus

Botanical by Alfonse, le bar à cocktails

Depuis 2028, Botanical by Alfonse t’emmène au cœur du monde du cocktail : situé dans le centre de Namur et récompensé par le Gault et Millau, le bar à cocktails est entièrement dédié à l’artisanal et à la botanique. À Botanical, l’accent est mis sur le craft, toutes les préparations y sont faites maison, de l’orgeat… Plus

WILD MENU – Carte éphémère

Au mois de juin, à Botanical by Alfonse commençait une toute nouvelle carte éphémère : WILD MENU.

Mais parlons un peu d’inspiration. 

Le kilomètre de halage qui sépare Botanical by Alfonse de notre maison est un parcours sans égal.

On le foule chaque jour à diverses allures, vive quand le temps nous manque, lente lorsque le temps s’étire ou quand on le met volontairement sur pause ; alors seulement, on calque notre marche l’un sur l’autre et l’on respire ensemble ce chemin à deux. 

Ce trajet, on l’emprunte à raison de plusieurs fois par jour car bien souvent on oublie la moitié de nos affaires chez nous, l’esprit chargé des taches à accomplir, les bras vides de l’important. Mais qu’importe la façon ou la fréquence ; jamais il ne nous laisse indifférent. 

Ce kilomètre de halage bordé par la rivière sur laquelle la haute citadelle prend appui, c’est une fenêtre de nature qui change de décor inlassablement. Les saisons l’habillent, le couvrent tantôt d’un manteau de neige tantôt d’un veston de feuilles posé sur ses épaules de pierre mais son corps lui, ne peut être déguisé. Sous sa cape de saison, se trouve une myriade de couleurs vivantes qui vibrent et donnent à ce chemin pavé toute sa consistance. De ses manches, sortent les vieux platanes qui embrassent le soleil et protègent de la pluie, ils se tordent et parviennent à glisser parfois de gros doigts bosselés de feuilles dans l’eau brune du cours d’eau.

A l’horizon, l’eau plonge dans les nuages, des remous de ciel ondulent dans le lointain, à l’infini se reflètent des sillons. C’est sur la passerelle de Salzinnes que l’on prend véritablement conscience de l’étendue sauvage, de l’imposante colline où s’agrippent les hautes murailles de la termitière, où le ciel plus bas et plus sombre forme un tapis de brume qui entrelace la cime de la forêt dense. Quand il pleut et que les arbres tanguent sur le flanc de pente, la masse émeraude me renvoie à des souvenirs de jungle. 

Cette route si familière, elle reste en partie inconnue, insaisissable mais si je t’en parle aujourd’hui c’est qu’en plus de nous inspirer quotidiennement, elle regorge de trésors qui répondent présents à un rendez-vous annuel, des trésors qui s’offrent à nous et aux passants et apparaissent au même moment.. 

L’ail des ours, les violettes, la fleur de sureau et puis la baie, l’herbe ananas, le vieux figuier. Quand il est prêt, nous savons que l’aspérule a éclos et que les ballots d’aspergettes sont couchés sur l’étale du marché. 

WILD MENU, c’est une carte éphémère sur ce qui nous inspire autour de nous à la belle saison, une carte cocktails issue de la simplicité de notre quotidien, d’un bout de chemin avec nous.

After Eight : bourbon Woodford Reserve, cacao, menthe glaciale des bords de Meuse.

Rhum & Cola : rhum Santa Teresa, Angostura bitter, absinthe cola, cannelle, caramel,
graine de coriandre, noix de muscade, orange, citron, vanille.

Seguin: whisky Suntory Toki, miel local, citron, thym, origan sauvage, lait de chèvre clarifié.

No Pineapple: rhum Plantation OD, herbe ananas, feuille de figue, baie de la passion, Sherry. (photos par Pierre)

Bulle des Fleurs : vodka Grey Goose, Chardonnay, fleur de sureau,thé au jasmin, eau de vie d’abricot.

Maitrank Sour: gin Citadelle, aspérule odorante, agrumes,vin de moselle, aquafaba. ( Photos par Pierre)

Aspergette Collins: gin Rutte, Acqua di Cedro Nardini (citron cédrat), beurre clarifié, asperge sauvage, eau pétillante.

Jardin d’Evelyne: grappa Nardini, rhubarbe, Martini Riserva ambrato, angélique, eau de vie de framboise.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

BURNT – carte éphémère

L’idée ici, c’était de mettre en avant ce goût familier trop souvent rejeté dans nos métiers de bouche…

EMOJI – Carte éphémère

Puis en discutant, en comparant les cocktails qui nous rendent fiers et ceux qui ont le plus de succès, nous sommes arrivés à une conclusion ultime : la plupart d’entre nous choisissent leur boisson en fonction du spiritueux.

La fondamentale – Carte éphémère

 « La fondamentale du goût », avec cette carte, on part à la conquête des arômes par couleur et on découvre des accords d’une même ligne chromatique. L’objectif ? Mesurer l’impact de la couleur sur ton palais.

Douce France – Carte éphémère

Flâner dans les ruelles, se sustenter dans les plus vieux bouillons, les bars à cocktails, se régaler sur les étals du Marais, découvrir et profiter : c’était l’objectif pour mieux créer ensemble !

Les plaisirs d’été – Carte éphémère

Eté 2020 Carte II , après réouverture. Au mois de juillet naissait à Botanical by Alfonse, une carte éphémère qui t’emmenait avec légèreté sur la trace des vacances d’été . Mais pas n’importe quelles vacances, celles particulières où l’on ne quitte pas le pays, comme celles que l’on prenait en famille quand on était petit.… Plus

EMOJI – Carte éphémère

En quasi 7 mois de fermeture, on peut dire que nous avons eu le temps de cogiter. Loin de la fureur des services, nous avons d’abord réappris à reposer nos corps malmenés par un rythme de vie nocturne, et petit à petit le cerveau a suivi et il s’est relaxé lui aussi. Sans sollicitation constante, sans horaire à respecter et course effrénée contre la montre, nous avons pris le temps de regarder en arrière.

Entre deux bouquins, Valentin sur la Grande Guerre et moi bien accompagnée de Simone, nous avons pris le temps de relire toutes les cartes que nous t’avons proposées depuis l’ouverture de Botanical by Alfonse. Avec des cartes éphémères qui changent intégralement toutes les trois semaines, nous avions assez de matière pour analyser notre parcours.

L’art, les voyages, les épices, nos séries préférées, la cueillette, nous avons poussé des -Oh et des -Ah en redécouvrant ces centaines de boissons qui ont rythmées notre quotidien. Chaque cocktail est un souvenir, une trace de nos moments de vie.

Puis en discutant, en comparant les cocktails qui nous rendent fiers et ceux qui ont le plus de succès, nous sommes arrivés à une conclusion ultime : la plupart d’entre nous choisissent leur boisson en fonction du spiritueux. Oui, peu importe le thème, peu importe le fil conducteur ou l’intention, beaucoup ne se fient qu’à l’alcool qu’on leur sert !

Alors, après une mauvaise expérience avec de la téquila (souvent dans le carré, toi même tu sais ), par peur du whisky qui rend violent même la plus pure des âmes ou par attrait pour le gin indétrônable par chez nous, tu passes parfois à coté d’une petite merveille qui t’aurait plu.

Forts de cette conclusion, la première carte de réouverture s’appelle EMOJI, une carte mystèrieuse qui garde secrètement caché le spiritueux et où seuls les arômes te sont dévoilés sous forme d’icones !

💜

Joue le jeu et laisse-toi guider, promis, ça vaut vraiment la peine de se laisser aller à la découverte!

La carte EMOJI :

MELON + MENTHE

Bourbon Woodford Reserve, liqueur Branca Menta, bitters orange, melon, menthe.

PECHE – ABSINTHE

Gin Citadelle jardin d’été, Rinquinquin, absinthe blanche, chardonnay (75 cl servi avec coupe et seau à glace).

PASTEQUE + CORIANDRE

Téquila Patron silver, dry curaçao Pierre Ferrand, pastèque, coriandre.

FRAISE + RHUBARBE + MIEL LOCAL

Vodka Grey Goose, fraise, miel, rhubarbe, aquafaba.

PETIT POIS + CONCOMBRE

Gin Rutte, vermouth Noilly Prat , concombre, petit pois, aneth, huile d’olive.

FRAMBOISE + JASMIN

Whisky Suntory Toki, Martini Riserva ambrato, jasmin, eau de vie de framboise.

CAROTTE MAUVE + FEUILLE DE FIGUE + POMME

Whisky Dewar’s 12 ans, La blanche de Christian Drouin, carotte mauve, feuille de figue .

ORANGE + THE NOIR

Grappa Nardini , Thé noir, orange.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

WILD MENU – Carte éphémère

WILD MENU, c’est une carte éphémère sur ce qui nous inspire autour de nous à la belle saison, une carte cocktails issue de la simplicité de notre quotidien, d’un bout de chemin avec nous.

From Namur to London – L’arrivée

Apprendre, s’éduquer tout en gérant notre propre entreprise, ce que nous faisons à Londres, c’est une recherche créative en faveur d’un développement constant qui j’espère nous accompagnera tout au long de notre vie.

From Namur to London – La décision

Lorsque que le soleil brillait au zénith, lorsque l’insouciance de l’été nous berçait encore, nous avons décidé de partir à Londres coûte que coûte. Mais des questions subsistaient…

From Namur to London – La proposition

La pandémie qui a changé la face de la terre semble derrière nous. Les masques se sont frayés un chemin jusqu’à nos garde-robes à la manière des couvre-chef d’un autre temps, on prend l’habitude ne pas sortir sans lui, on se vêtit pour l’extérieur, on s’apprête à faire face au monde.

Friday delivery – La bouée de sauvetage.

Le Friday delivery ne remplace en rien Botanical by Alfonse bien sûr, mais c’est notre bouée de sauvetage, une bouffée d’air dans un amas de stress et le moyen idéal de rester en contact avec nos clients, avec notre entourage.

Le E-shop, la réouverture et la vie qui reprend son cours

15 jours seulement se sont écoulés depuis la réouverture partielle de l’Horeca le 8mai 2021.

En 15 petits jours, nous avons repris nos marques peu à peu ; bien sûr nous avons effectué un bon nombre de mouvements totalement inutiles, perdu un temps précieux dans l’élaboration d’un cocktail, subi des trous de mémoire et des pertes de commandes, beaucoup ri aussi en se rendant compte que nos automatismes pourtant si bien ancrés avaient délaissés nos gestes quotidiens.

Nous étions comme rouillés, fossilisés par un manque d’agitation, des muscles oubliés se sont réveillés afin de bien nous faire souffrir. La réouverture tant attendue et quoique, avouons-le, difficile dans les premiers instants, nous apporte une bouffée d’air salvatrice et c’est toute la vie qui revient à nous !

Nos cœurs battent la cadence au rythme des shakers qui s’entrechoquent. Le grouillement des conversations, un léger cahot derrière le bar, c’est cette effervescence qui nous anime au fond, et c’est elle qui nous rend vif et créatif.

Pour respecter les mesures gouvernementales, nous ouvrons désormais en terrasse de 16h à 22h en semaine et de 14h à 22h le samedi. C’est certes un nouveau rythme auquel il faut s’adapter. Peu à peu, on prend le pli comme on s’adapte à celui des marées immuables qui subissent quelques variations d’intensité.

Dans ce nouveau flux, nous avons décidé d’intégrer tous nos cocktails embouteillés à emporter.On ne pouvait pas dire aurevoir à cette bouée de sauvetage, à ce service qui pendant un an entier nous a maintenu à flot. Et puis, l’envie est là, le désir de continuer à développer une nouvelle branche de notre activité.

A Botanical by Alfonse, les cartes éphémères ont repris leur place et avec elles voici maintenant une proposition toujours plus poussée de cocktails et d’apéritifs pétillants à emporter/et à livrer !

Tu peux retrouver toutes ces merveilles sur le eshop et découvrir notre univers de chez toi ❤

Love de nous

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

Le E-shop d’Alfonse

Le E-shop est un service de livraison et take away spécialisé dans les cocktails travaillés de façon artisanale et dans la découverte de spiritueux coup de cœur à déguster à la maison ! Nous l’avons crée de toute pièce en mars 2020, dès que notre petit bar à cocktails adoré à dû fermer ses portes.… Plus

Sunday home, cocktail with tepache

Ça, c’est une petite merveille que l’on a dégusté hier avec notre tepache (=boisson fermentée mexicaine à l’ananas facile à faire à la maison/ la recette est en ligne) qu’il nous restait ! On ne te cache pas que c’était absolument délicieux , le tepache se stabilise et son goût est à présent parfaitement équilibré.… Plus

Travel stories – Le logis Grey Goose

Non loin de Cognac, à côté du petit village de Juillac-le-Coq se trouve un écrin de beauté, le logis Grey Goose. Un écrin où l’on célèbre une vodka particulière, unique et française. Le logis est restauré dans la tradition, une partie de la façade date du XVIème siècle.  Avec son porche fleuri, il inspire le… Plus

« Rum and bitter » la recette facile du jour 🌻

  Tandis que le soleil inonde de lumière nos fenêtres, jardins ou balcons, ne serait-il pas l’heure d’un petit cocktail ? Étape par étape et avec ce que l’on a dans nos armoires, on réalise le « rum and bitter ». C’est ultra simple, rafraîchissant avec une légère pointe d’amertume parfaite pour ce fabuleux après-midi ! Ce… Plus

Les festins de fonds de tiroir

Il faut bien l’avouer, être confiné à la maison n’a pas que des désavantages. Bien loin de moi l’idée de te dépeindre ici le tableau idéal de l’écrivain installé confortablement dans son cottage à la campagne, de l’étudiant congédié qui a le loisir d’émettre des réflexions philosophiques sur les vraies valeurs de la vie ou… Plus

La fondamentale – Carte éphémère


 Un peu avant la deuxième fermeture de l’horeca, à Botanical by Alfonse, on te présentait une carte éphémère sur laquelle on travaillait depuis pas mal de temps : la fondamentale du goût. Avec cette carte, on part à la conquête des arômes par couleur et on découvre des accords d’une même ligne chromatique. L’objectif ? Mesurer l’impact de la couleur sur ton palais. Quelles sont tes attentes lorsqu’on évoque un coloris, quels sont les liens entre la teinte et le goût ? C’est parti !

La carte

Pour ne rien révéler, pour garder la surprise et bien mesurer l’impact qu’a la couleur sur toi, on te proposait un dé avec huit couleurs qui décidait par un coup du hasard le cocktail à déguster. On écoutait avec attention tes suppositions parfois très justes et parfois farfelues. Des ingrédients hypothétiques, un cocktail mystérieux, c’est à la seule force de tes sens que la fondamentale s’ouvrait à toi. 


Bleu : Vodka Grey Goose, lavande, myrtille.

La couleur bleue provoque beaucoup d’hypothèses en matière d’ingrédients et c’est en rouge que ton cocktail arrive ! Mais avec un goût de « bleu » ; est-ce que cela te déroute ? La garniture électrique se déguste avant de boire le cocktail, c’est une petite gelée de menthe glaciale qui tapisse ton palais d’une note boisée et le rafraîchit avant la dégustation.    

Vert : Gin Rutte, pomme verte, thé matcha, céleri, vermouth Noilly Prat, aquafaba.

  Le vert est indissociable de la menthe dans nos esprits et malgré qu’elle ne soit pas présente de ce cocktail, bon nombre juraient la goûter !

Rouge : tequila Patron, hibiscus rouge, poivron rouge, piment oiseau, porto.

  Ici le lien était clair.  Nous avions fait le choix d’une couleur carmin liée aux pointes aiguës du piquant. Mais malgré tout, beaucoup retrouvaient une note de fruits rouges inexistante ce qui confirme encore l’influence d’un coloris sur notre ressenti.   

Jaune : brhum¨* Dada Chapel, oléo saccharum de citron, banane grillée, camomille, eau pétillante, aquafaba.

  *Pourquoi importer et faire fermenter la canne à sucre alors que des hectares de betteraves sucrières s’étendent sous nos pieds ? yes bye, rhum ! Bienvenue, B(etterave) rhum !  

  Pour le jaune, nous nous sommes beaucoup amusés en créant de fausses pistes ! D’abord, nous avions infusé l’aquafaba (notre mousse végétale qui remplace le blanc d’œuf) avec de la camomille. Le côté floral confirmait la douceur de la mousse et te préparait à découvrir un tout autre ingrédient, la banane.      

Blanc : rhum Karukera, crème de pêche, orgeat, feuille de figue, absinthe.

  Pour ce cocktail qui est un souvenir personnel impérissable, tout le monde était d’accord : certes peu s’attendaient à ces ingrédients mais tous expriment qu’une seule gorgée du cocktail illustre parfaitement cette absence de couleurs. L’orgeat sans doute et son côté lacté qui tapissait nos papilles de velours.   

Noir : Whisky Suntory Toki, whisky Laphroaig quarter cask, sucre brûlé, anis étoilé, thé vert, Angostura.

Rose : gin Citadelle, rose, jasmin, Suze, betterave, Lillet blanc.

  Le rose instinctivement appelait les fleurs et même si elles étaient présentes, nous avions fait le choix de mettre en valeur la transparence de ce cocktail. Seule la betterave en garniture, teintait légèrement le liquide, une coloration naturelle et légère juste assez pour te troubler.

Orange : rhum Plantation 3 Stars, rhum Santa Teresa, carotte, agrumes, thé chaï.

Les carottes ! Bien sûr, la couleur y fait référence directement mais ici c’est l’alliance avec le thé épicé qui est mis à l’honneur. La carotte et les deux rhums associés apporte une touche sirupeuse presque beurrée qui enveloppe le palais. Un vrai délice à consommer doucement 🙂

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

Stay at home recipe – Le Dirty Martini

Le Dirty Martini, tu t’en doutes, est un descendant du famous Dry Martini, à la différence que celui-ci contient de la saumure d’olive. Si on traduit littéralement « Dirty martini », cela signifie « martini sale » (Miam ) en français, on dit que cela tient du fait que l’ajout de saumure donne au cocktail un aspect… Plus

Tribute to Majorelle – cocktail éphémère

Juste avant les fêtes de fin d’année, Valentin et moi, nous nous sommes octroyés une escapade dans la ville ocre. Sous le regard de l’Atlas enneigé, nous avons parcouru les souks de la médina afin de ramener à Botanical by Alfonse, mille et une épices, fleurs séchées et botaniques. Un break dans le lointain, dans… Plus

Et si on osait associer nos cocktails aux vins naturels et aux fromages ?

A Namur se trouve une fromagerie extraordinaire, « Chez Maitre Corbeau ». Elle regorge de trésors du terroir, de produits artisanaux et fermiers qu’Antoine, le boss, va dénicher surtout en France. Toujours à Namur, le long de la citadelle, se trouve « Pépite – cave à manger », un restaurant où tu peux déguster des plats à partager et… Plus

Tequila is not a classic but the spirit of a new era by VLR Films

A Botanical by Alfonse, comme la carte des cocktails change intégralement toutes les trois semaines, il y a toujours des nouveautés sur les étagères, les bouteilles d’alcools varient en fonction de nos envies, de nos découvertes et de nos inspirations Mais quelques spiritueux, ne sont pas prêts à bouger. C’est le cas de la Patrón Tequila ,… Plus

Il y a de la magie dans la carte éphémère de Namur en mai

Ça, c’est le MAGIC COLLINS, un des cocktails éphémères créés tout spécialement pour célébrer Namur en Mai ! D’abord, il y a le Beefeater Gin London, le sirop de menthe & Camomille, le citron vert, un peu de Perrier et puis comme apothéose, du thé des papillons qui modifie la couleur du cocktail juste avant de le déguster 🤩… Plus

Douce France – Carte éphémère

Tu le sais, à Botanical by Alfonse, on adore partir loin à la recherche de merveilles pour créer de nouveaux cocktails. Mais comme l’été 2020 est particulier, l’équipe d’Alfonse est restée toute proche et le temps d’un week-end, a fait un saut chez nos voisins parisiens! Flâner dans les ruelles, se sustenter dans les plus vieux bouillons, les bars à cocktails, se régaler sur les étals du Marais, découvrir et profiter : c’était l’objectif pour mieux créer ensemble ! Voici la carte « Douce France ».


Le matin quand Paris s’éveille, on peut sentir à chaque coins de rue les baguettes rousses qui montent doucement dans la chaleur du four. L’odeur de la boulangerie, si réconfortante et familière nous a inspiré le cocktail ci-dessous.

Boulanger : french blend (cognac Ferrand 1er cru & rhum Plantation Original Dark) fatwash* de beurre noisette,
sirop de baguette grillée au levain, eau de vie de fruits et amontillado sherry infusé à l’écorce de cacao. La garniture à déguster avant de siroter est présentée dans une petite cuillère, elle est composée de crème pâtissière maison, de micro-pousses de menthe et de myrtille.

*fat washing : technique qui consiste à aromatiser un alcool à partir de corps gras.

On t’avoue tout, lors de la création du cocktail suivant, nous avions un peu la tête dans le brouillard ! Il faut dire qu’après la tournée des bars à cocktails de la veille, c’est à coup de larges cafés et de délicieuses tartelettes aux pommes & aux poires artisanales que la vie est revenue à nous avec l’envie de créer cette petite merveille !

Matinal : whisky Dewar’s 12 ans, calvados Christian Drouin, sirop de caramel, purée de pommes locales & de poires conférences , cordial de café vert ( café non torréfié).

Au détour d’une ruelle, on se laisse attirer par une terrasse ensoleillée où l’on devient spectateur de la vie bouillonnante autour de nous. Les habitants pressés, les touristes, les françaises en robes légères, tourbillonnent pour former une foule en mouvement. Le temps d’un après-midi, on intègre l’univers d’Émile Zola, de Victor Hugo, de Balzac, de Sartre et du Castor Beauvoir en rêvant secrètement que Midnight in Paris ne soit pas qu’une fiction.

Plum : gin Rutte, prunes au vin de Bordeaux, cordial de verveine et absinthe.

Lorsqu’on dîne dans un bouillon, on termine le repas par un dessert toujours accompagné d’une volute de crème fouettée, aérienne et légère. Celle qui nous fait saliver, c’est la crème chantilly et la voici en cocktail.

Chantilly: rhum Santa Teresa 1798, bourbon Woodford Reserve, vanille de la Réunion, Pineau des Charentes, thé milky Oolong, citron jaune et crème clarifiée. En garniture une petite meringue maison.

On reste au bouillon et toujours au dessert avec la savoureuse pêche Melba.

Melba: gin Citadelle, vin de pêche Rinquinquin, eau de vie de framboise, sel et tonic Thomas Henry.

Dans les vieux bouillons, les entrées sont souvent les mêmes, comme le fameux « poireaux vinaigrette », une entrée classique parisienne . Le cocktail éponyme que nous avons créé repousse encore une fois les barrières existantes entre les cocktails & la cuisine. Oserais-tu le goûter ?

Poireaux vinaigrette : vodka Grey Goose fatwash* à huile de noisette, cordial de poireaux grillés au vinaigre et solution saline au poivre noir.

*définition plus haut.

Le « Jaune », ce cocktail est inspiré directement de nos douces soirées pétanque & pastis dans les squares de la capitale.

Jaune : Lillet blanc infusé au carvi & à la camomille, pastis Henri Bardouin, orgeat, citron jaune et aquafaba.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

Les nouvelles céramiques sont là !

Botaniques et céramiques : découvre la nouvelle gamme de gobelets en céramique créée par Luc Guilliams pour Botanical by Alfonse ! Elles sont disponibles à la vente uniquement à Botanical by Alfonse. Parce que chez Alfonse, les collaborations c’est la vie   

A.R.T, la carte éphémère inspirée de l’art moderne

Cela faisait plusieurs mois que l’idée était là, une idée qui fait son chemin doucement, qui a germé au gré de la vie qui passe et de nos découvertes : -Et si nous  mêlions nos passions, si nous faisions fi des conventions ? Après tout, c’est notre bar et on y fait ce qu’on veut…… Plus

Burnt Daiquiri – Smoke and mirror

Retrouver les arômes primaires, la fumée, le brûlé, c’est ce que l’on te proposait à Botanical by Alfonse lors de la carte éphémère Smoke and Mirror pendant le mois de janvier. Le sucre est porté à ébullition, il caramélise, crépite, puis brunit tout en devenant riche et intense. Mais on ne plie pas et on… Plus

Les plaisirs d’été – Carte éphémère

Eté 2020

Carte II , après réouverture.

Au mois de juillet naissait à Botanical by Alfonse, une carte éphémère qui t’emmenait avec légèreté sur la trace des vacances d’été . Mais pas n’importe quelles vacances, celles particulières où l’on ne quitte pas le pays, comme celles que l’on prenait en famille quand on était petit. Par les temps qui courent, il vaut mieux ne pas trop s’aventurer loin de chez soi, et c’est tant mieux car on apprend à ouvrir grands les yeux et on les pose sur tout ce que l’on a autour de soi. Avec Valentin, on a joué aux touristes dans notre capitale wallonne, on a regardé l’invisible, identifié ce qui d’habitude, nous passe sous le nez. Nous nous sommes remémorés les vacances à la côte et celles au fin fond des Ardennes.

On commence par la mer du Nord avec le « WAVES ». Avec le gin Rutte Distillery infusé au céleri, de l’algue Nori, des graines de fenouil, du vermouth de la Maison Noilly Prat et du thé Kirishima grillé du Le Fossé Fleuri-Thés.

Ce cocktail est inspiré de nos escapades à la côte belge, de nos mèches de cheveux transformées en martinet par les rafales de vent, de l’odeur de l’eau, des grains de sable qui se coincent entre les orteils. C’est un bol d’air, une gorgée d’iode tout à la fois.

Wave

Gin Rutte, algue nor, graine de fenouil, écorce de citron, vermouth Noilly Prat, thé Kirishima, sel.

Toujours à la mer, après une longue journée à jouer sur le sable, tu rejoins la digue, ta petite main bien enfermée dans celle de mamie. Elle t’emmène vers l’ultime quatre-heure, la gaufrette glacée moitié fraise, moitié pistache. C’est l’idée de départ du cocktail Fraise-Pistache, un plongeon dans un souvenir réconfortant et un clin d’oeil à une spécialité bien de chez nous. Le biscuit se trempe sans hésitation dans la mousse aérienne et son croquant contraste avec la douceur et l’onctuosité du cocktail.

Fraise Pistache

Rhum Plantation 3 Stars, pistache, fraises de Wépion, bitters à l’orange, aquafaba.

Restons sur la digue, le soleil s’est couché. La famille s’attarde devant sa cassolette de moules, le vin blanc coule à flot, les tables d’inconnus se rapprochent, les discussions s’élèvent et tu sais que les grands en ont pour un long moment avant de remarquer que tu te ruines dans les machines à sous juste à coté. Tu le sais, le grand lapin bleu sera pour toi si juste une fois, ce satané grappin ne glisse pas : bienvenue dans le Luna Park.

Luna park

Téquila Patron, liqueur Italicus , orange, fruits rouges, sel.

Du whisky tourbé, du paprika fumé et des tomates séchées, voilà ce qui compose cette revisite du old fashioned et qui t’emmène directement devant les flammes d’un barbecue estival entre copains !

Barbecue

Whisky Dewar’s 12 ans, whisky Laphroag quarter cask, sucre brun, tomates séchées, paprika fumé et poivre noir

L’été est aussi synonyme d’apéro, le rendez-vous immanquable qui commence parfois fort tôt ! C’est un rituel savoureux qui ponctue les vacances et sonne l’heure du farniente.

Morning apéritif

Gin Citadelle, menthe poivrée, olives, concombre et absinthe verte.

Certains cocktails marquent plus que d’autres, ceux qui ont « leur petit succès » comme on dit… Pour nous, la star éphémère de la carte des plaisirs d’été, c’est le « Salade » qui fait sourire par son intitulé. Salade évoque les soirées de la belle saison, où l’on tranche les tomates juteuses du jardin que l’on parsème de persil & d’échalotes. On se régale, et bien qu’il soit déjà tard, l’air reste chaud. Armé d’un morceau de baguette, on se dispute en riant, le reste de vinaigre de vin rouge dans le fond du saladier en métal…Salade, c’est ça, un moment précieux que l’on a tous en commun.

Salade

Vodka Grey Goose fatwash d’huile d’olive, eau de tomate, vinaigre de vin rouge, échalotes, persil, sel &poivre.

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui.  J’espère que tu as pris autant de plaisir à nous lire que nous à te partager notre quotidien. Tu peux t’abonner au blog pour ne rien rater de nos histoires et aventures en cocktails ❤     

Ps : toutes les photos sont celles de notre Fanny Myard 

Mandarine Napoléon – competition 2019

Hé oui, j’ai  une nouvelle aventure à vous raconter ! Lundi passé, très tôt (trop tôt), nous avons quitté notre petite ville de Namur qui somnolait encore sous un épais manteau de neige. La citadelle ressemblait à une grosse chantilly coulante qui se déversait sur les flancs et rendait fumante l’eau des deux fleuves. La… Plus

Lucky you –

A Botanical by Alfonse, si tu regardes attentivement derrière le bar, tu verras que les bouteilles de spiritueux ne sont pas si nombreuses que ça. Etant donné que notre carte change intégralement toutes les trois semaines, afin de rester créatifs et se faire plaisir : dès qu’une bouteille est vide, nous avons tendance à la… Plus

Lautrec and Lime, le véritable goût de l’agrume

Alors, ça c’est le Lautrec and Lime, il fait partie de la carte basée sur le vrai goût des choses.  Comme d’habitude, la carte à Botanical by Alfonse change intégralement toutes les trois semaines et on ne sert jamais deux fois le même cocktail, c’est la règle du jeu ! Avec le Lautrec and Lime, on ne… Plus

FIFF 2018 – 33e édition, le temps passe les cocktails restent !

Le 28 septembre, l’équipe d’Alfonse a posé, une nouvelle fois, ses shakers sous le chapiteau de la place d’Armes à l’occasion du Festival International du Film Francophone de Namur !  J’ai parfois l’impression que le temps s’envole, une année est déjà passée depuis cette merveilleuse édition 2017 faite d’histoires éthyliques et de belles rencontres (voir FIFF 2017).… Plus

Charlie’s breakfast : sweet memories cocktail

« Il est sept heures du matin, j’entends la voix de maman qui appelle pour la énième fois depuis la cuisine. Je repousse ma couette, j’enfile mes chaussettes à l’envers et je descends rejoindre la voix, tout aveuglée par le sommeil et par les longues mèches rebelles qui tombent devant mes yeux. Je rentre dans la… Plus

Sechouan Martini

La recette du Sechouan Martini : 4,5 cl de vodka Ketel One 1,5 cl de vermouth Noilly Pratt 1 cl de cordial de poivre de Sechouan vert et de sisho Toutes les photos sont celles de Fanny Myard ❤

From Namur to London – L’arrivée

Fin- novembre 2020, nous avons quitté notre maison salzinnoise de 150 m² pour notre nouvel appart londonien de 35m². 115m² de différence, et toujours à quatre car partir sans Stella (notre chien) et Ginger (mon chat) n’était pas envisageable. Au début, j’ai eu la nette impression d’emménager à nouveau dans mon studio d’étudiante sur la place du Vieux ; je retrouve ce mode de vie où rien n’est laissé au hasard, l’espace est optimisé. Mais très vite, nos amis sur place nous font part de leur étonnement quant au privilège d’habiter seuls et non en colocation, avec en plus une baignoire et une chambre séparée. Du coup, j’ai décidé que les 35m² d’ici valent largement les 150m² de là-bas et que la mesure de l’espace, c’est uniquement dans la tête.

Après la quarantaine, laissons place à la liberté !

C’est un peu comme si les beaux jours étaient revenus, on passe nos soirées à rire, à manger et boire au pub dont les cartes sont parfaitement adaptées aux végétariens (qui l’eut cru ?), je prends même rendez-vous chez le coiffeur (oui, c’est important). On passe des heures à tester des cocktails, à parler saveurs, arômes, débattre sur les couleurs, les équilibres et ce jusqu’aux petites heures. L’énergie de la ville entière est grisante, vibrante, je me pare de mes plus belles fripes, je porte des carreaux et des lignes, je m’exprime en textile. Valentin aussi ne tient pas en place, il touche à son rêve ultime. – Londres nous t’aimons déjà tellement !

Décembre, fin de la trêve et des réjouissances.

L’horeca londonnien doit, lui aussi, refermer ses portes. Tout d’un coup, Valentin et moi sommes propulsés dans le passé, malgré nous, à nouveau enveloppés par ce brouillard d’incertitudes que nous avons appris à côtoyer des mois durant.

Mais Londres a un effet particulier, et l’expression « Every cloud has its silver lining » démontre encore l’optimisme qui la caractérise. En Angleterre, on attend que la tempête passe certes, mais on n’attend pas le beau temps pour autant, on profite de ce que l’on a. Alors, nous flânons nous aussi dans les parcs,  commandons aux comptoirs improvisés devant les pubs, on prend des take away à la fenêtre des restos et on accepte la vie comme elle vient. Londres nous inspire c’est certain, tout comme la présence de Rémy , Paul et Maria (voir article précédent).

Mais alors, que faisons-nous exactement ?

Forts de l’expérience de Botanical by Alfonse, du service évènementiel Alfonse Caravan-bar et de leurs gestions depuis plusieurs années, on apporte tous les deux notre modeste contribution à nos amis. Tous ces petits détails auxquels on ne pense pas toujours lors de l’ouverture d’une entreprise, ces apprentissages qui se font année après année sont tout autant d’apports bénéfiques au groupe. Et, il y a bien entendu l’essentiel : la création des cocktails en elle-même. Le concept, que je développerai plus longuement dans un article qui lui sera entièrement dédié, se base sur le fonctionnalisme et l’idée est ici d’élaborer des boissons à partir des 20 bouteilles présentes dans le bar et «20 bouteilles seulement» choisies par une dégustation à l’aveugle.

Créer un langage universel via l’esthétique est quelque chose en quoi Rémy et Paul croient fermement mais développer un langage universel via le goût est encore un autre chemin de réflexion peu emprunté jusqu’alors par nos prédecesseurs . A la carte, il y aura 9 cocktails qui seront en constante évolution. La cartes des 9 boissons sera le reflet de l’espace lui-même et est développée par l’équipe entière sans distinction.

Rotovap, extraction, distillat. Chaque ingrédient, chaque mesure sont savamment examinés, testés, améliorés. Le processus de création dans lequel nous nous trouvons a tout en commun avec de la recherche scientifique. Valentin absorbe, il travaille en parallèle sur les futures cartes de notre petit bar à cocktails namurois.

Apprendre, s’éduquer tout en gérant notre propre entreprise, ce que nous faisons à Londres, c’est une recherche créative en faveur d’un développement constant qui j’espère nous accompagnera tout au long de notre vie.

Ps : ce texte a été écrit avant le 4/01/ 2021 et l’annonce d’un nouveau confinement.

Pina Mule

Tu le sais sûrement, tous les vendredis à Botanical by Alfonse, on célèbre la culture Tiki ! En plus de la carte éphémère qui s’étire sur trois semaines; viennent se greffer quelques cocktails à l’aube du weekend. Ces quelques cocktails sont tout particuliers car ils n’existent que pour une soirée et ne seront plus jamais… Plus

LONG TIME NO SEE

Alfonse, notre petite caravane, a déjà plus de trois ans. Ce gros deux roues m’est toujours aussi cher mais je n’ai plus autant l’occasion de le voir. A présent, il est autonome et part sur les routes ; il embarque notre équipe et se gare lors d’événements un peu partout.  Si nous en sommes là… Plus

Sunny Days (served in turkish coffee cup)

  La recette du Sunny days : 5 cl d’Ole Smoky Moonshine blanc 1.5 cl de grenadine de baies de goji 5cl de cordial fraise et menthe 1 cuillière de Supasawa Shakez le tout, filtrez, ajoutez de la glace pilée et garnissez d’une belle tête de menthe et des baies de goji, cheers ! (Tu… Plus

Les soirs d’été avec Alfonse -en images

  Les soirs d’été avec Alfonse, ce sont des moments précieux. Notre petite équipe réunie, la passion de mon amoureux, la chaleur douce de la nuit et les cocktails où tout est fait maison qui clinquent jusqu’aux petites heures;  tout autant de moments inoubliables que j’ai envie de partager avec vous grâce aux photos de… Plus

From Namur to London – La décision

Le 13 mars 2020 à minuit, je tournais la clé dans la serrure de mon petit bar adoré et le fermais pour des mois. Jamais je n’aurais cru un jour vivre une fermeture plus symbolique que celle-là. Toute l’équipe est dehors sur le trottoir, la serre désespérément éteinte à minuit une tapante, un vendredi soir. Les amis, les proches, les inconnus qui applaudissent dans un élan de solidarité comme si le rideau de velours venait de tomber sur la dernière scène et ces grosses larmes qui dégringolent sur mon visage. Mon masque qui se transforme bêtement en mouchoir statique.

 Il y a des choses qui nous émeuvent au plus profond, qui nous touchent de manière différente, fermer ce bar dans lequel nous avons tout mis, m’a transpercé le cœur de manière unique.

Le 18 octobre 2020, cela fait quelques jours que j’ai du mal à respirer faute de ne pouvoir rien prévoir. Ni les horaires, ni les stocks, ni les cartes, on avance minute après minute avec des rumeurs de fermeture qui rendent ma peau moite d’incertitude. Même la météo a plus de a plus de netteté sur le temps qu’il fera demain. Puis la décision tombe, je l’entends partout, sur toutes les bouches, elle émane des haut-parleurs des téléphones des clients, elle est à toutes les tables. A nouveau, le rideau de velours s’écrase sur la scène, la clé se tourne pour clore un nouvel épisode. Cette fois-ci, je fais face, mon visage reste sec, au fond de moi,  je le savais.

Lorsque que le soleil brillait au zénith, lorsque l’insouciance de l’été nous berçait encore, nous avons décidé de partir à Londres coûte que coûte. Mais des questions subsistaient, Rémy et Paul pourraient-ils ouvrir leur nouveau bar en pleine crise (voir article précédent) ? Comment se passait le confinement Outre-Manche ? Quand et comment allions -nous pouvoir les rejoindre alors que nous ne savions pas de quoi demain serait fait ?

Mi- octobre 2020, nous sommes chez Math et Lou, la musique et leur présence font baisser mon stress. Notre bulle, ce sont nos meilleurs amis, la même bulle qu’au printemps. Les parents de Valentin sont à risque, les miens sont loin, les amis, c’est la famille. A nouveau, c’est cet enfer de téléphone mobile qui interfère, un bip sonore qui m’annonce que l’horeca ne pourra pas rouvrir avant février 2021. Je retiens mes larmes, il faut agir tant qu’on peut, c’est décidé, dès le lendemain on plie bagages, avec Stella sous le bras : on part. 

A suivre …

Plus : article de presse – L’avenirs

The Botanist Cocktail Competition 2018-déniche les trésors de ton environnement

  The Botanist Gin et  The Nectar invitaient les bartenders belges à un concours tout particulier :  The Botanist Cocktail Competition 2018 ! The Botanist Cocktail 2018 n’est pas n’importe quelle compétition puisqu’elle se base essentiellement sur la cueillette et sur la recherche d’ingrédients locaux dans son environnement proche. –Créer à partir de ce que la nature nous… Plus

Our story

  Hello ! Bienvenue sur le site d’Alfonse ! Si tu te demandes qui nous sommes, voici notre histoire : Valentin et moi-même sommes amoureux depuis plusieurs années, animés par l’esprit d’entreprendre, nous décidons en juin 2016 de créer Alfonse Caravan-bar : une petite caravane handmade à cocktails proposant de la mixologie sur mesure rythmée par les saisons. En… Plus

Ramen and Cinema- sweet memories cocktail

Un soir, en amoureux, nous sommes allés au cinéma. Devant un film d’action sans contenu ni matière, nous avons partagé un pop-corn, heureux de profiter d’une distraction sans effort tout en mâchonnant des boursouflures sucrées. Nous étions censés rentrer à la maison ensuite, mais la divine providence en a décidé autrement… Vers quatre heures du… Plus

Drinking for charity – It’s Negroni week !

Boire un verre pour la bonne cause ? – Et si en cette semaine de juin, l’apéro devenait un geste caritatif ? Campari, cet alcool pourpre, doux-amer, qui à chaque gorgée nous emmène dans les ruelles étroites et ombragées de l’Italie, s’associe pour la troisième année consécutive, avec le magazine Imbibe pour présenter la semaine… Plus